Grand froid : les bons réflexes

Grand froid : les bons réflexes En hiver, il faut prendre davantage de précautions sanitaires en raison des températures basses, de la neige ou du verglas.

Risques
Si les nourrissons, les malades chroniques, les personnes âgées ou socialement défavorisées sont plus sensibles au froid intense, personne n'est à l'abri des dommages que le froid intense peut causer :
  • hypothermie (baisse de température menaçant les fonctions vitales)
  • engelures (lésions de la peau entraînant fourmillements et démangeaisons)
  • aggravation de certaines maladies cardiaques ou respiratoires
  • augmentation des accidents de la route due aux mauvaises conditions climatiques
  • risques liés à la mauvaise utilisation des cheminées et des appareils de chauffage
Mesures de précaution
En période de grand froid, veillez à consommer régulièrement des boissons chaudes. Contrairement aux idées reçues, l'alcool ne réchauffe pas : il fait baisser plus rapidement la température corporelle, augmentant ainsi les risques d'hypothermie.

A la maison
Ne chauffez pas votre maison de manière excessive. Mieux vaut régler le thermostat à une température ambiante agréable et fermer les pièces les moins habitées. Vous pouvez isoler votre habitation le plus possible mais évitez d'obstruer les cheminées d'aération ou de trop alimenter les poêles à charbon car cela augmente les risques d'intoxication au monoxyde de carbone (CO).

A l'extérieur
Enfilez plusieurs couches de vêtements avant de sortir. La laine, la soie ou le synthétique gardent mieux la chaleur que le coton. Adaptez votre tenue vestimentaire en fonction de la durée de votre sortie : gants, écharpe, chaussettes épaisses, bonnet en laine sont de bonnes protections contre le froid.

En voiture
Avant de vous engager sur la route, écoutez les bulletins météo qui vous informeront des conditions climatiques. Si elles sont mauvaises (neige, verglas, brouillard …) et que vous décidez quand même de prendre la route, il se peut que vous soyez bloqué sur la route ou que votre trajet prenne plus de temps que prévu.
Veillez donc à emporter :
  • de la nourriture et de l'eau en suffisance
  • des couvertures
  • votre téléphone portable
  • vos médicaments si vous devez en prendre régulièrement
  • une crème de soins pour des éventuelles lésions aux mains et aux pieds
Personnes "à risque"
Vous êtes une personne âgée ? Pensez à faire ou faire faire une réserve d'achats alimentaires et de médicaments en prévision de périodes de grand froid ou de neige où vous ne pourrez pas sortir. Durant ces périodes de froid, il vous est conseillé de :
  • garder la maison à bonne température ambiante (19 C°)
  • manger copieusement
  • vous tenir un peu éloigné du chauffage quand vous vous reposez
S'il y a du verglas dehors, les risques de chute sont plus importants : restez à la maison en donnant régulièrement de vos nouvelles à votre entourage.

Les personnes cardiaques doivent adopter, elles aussi, ces principes de bon sens et éviter de sortir par grand froid. En effet, elles sont particulièrement sensibles au froid en raison des efforts que le cœur doit fournir pour maintenir la température corporelle.

Les asthmatiques et les personnes en insuffisance respiratoire doivent éviter tout exercice et tout effort physique à l'extérieur. Lors d'une sortie, elles ne doivent pas oublier d'emporter leur traitement médical habituel.

Les nourrissons, c'est-à-dire les enfants de moins d’un an, sont fragiles face au froid. Ne laissez donc jamais votre bébé dormir dans une pièce non chauffée : l'idéal est une température ambiante entre 18 et 20 C°. Si vous n'avez d'autre possibilité que de sortir avec lui par grand froid :
  • Couvrez-le bien, particulièrement la tête, les mains, les oreilles et les pieds.
  • Transportez-le en le laissant libre de ses mouvements (par exemple, dans un landau ou une poussette où il pourra se réchauffer en bougeant).
  • Donnez-lui à boire régulièrement.
Enfin, les sans abris sont évidemment vulnérables face au froid. Si vous rencontrez des personnes sans domicile fixe en situation d'urgence médicale, formez sans attendre le 100, le 112 ou le 0800 99 340.